Debrief mondial SAP 2012

Discussions à propos des règles de jauge et des règles de course. Déposez vos questions sur les règles de courses et les problèmes de jauge

Modérateurs : Philippe Blanchard, J P Noclain

ch.Silvestre
Administrateur
Administrateur
Messages : 776
Inscription : 02 janv. 2004 14:49
Localisation : 92

Debrief mondial SAP 2012

Messagepar ch.Silvestre » 30 juil. 2012 20:15

Le Mondial SAP La Rochelle étant achevé, j'ouvre la discussion sur le débrief technique que la 505 class Française à prévu de transmettre à la classe internationale,
et bien entendu à la classe Allemande qui organise le mondial 2014 à Kiel dans des conditions probablement très proche.


Une quantité de plus de 180 bateaux sur une régate induit des contraintes qui se sont concentrées essentiellement aux passages de bouées.

Le premier prés des parcours n'était apparemment pas suffisamment long ce qui entraînait des passages de bouées chaotiques, à la fois au vent et sous le vent, la flotte ne s'étalant pas.
(7 minutes d'ouverture de ligne par le lièvre équivalaient au 1/3 du bord du 1er près)

Les solutions possibles :

- Au delà de 120 (?) bateaux faire des pools mais de quelles sortes?

ou bien peut être plus dans la "tradition" 505

- Tous les concurrents sur un seul rond, mais plus grand,
en ne gardant que les 2 bananes afin de rester dans les temps cibles imposés.
Cette solution allonge mécaniquement le temps de près, donc l'étalement de la flotte.

Qu'avez vous vécu sur ce mondial, qu'en pensez-vous, quelles sont les meilleures solutions selon vous pour l'avenir?

Merci de vos contributions
8)
Christian Silvestre

-----------------------
FRA 8870

TOM17
Barreur de club
Barreur de club
Messages : 86
Inscription : 21 sept. 2006 14:05
Localisation : La Rochelle

Qu'avez vous vécu sur ce mondial, qu'en pensez-vous...

Messagepar TOM17 » 30 juil. 2012 21:00

Salut à tous, personnellement, j'ai vécu une superbe régate de haut niveau sur un plan d'eau très compliqué et très physique. J'avais quelques appréhension avant le premier départ au lièvre avec autant de bateaux...qui n'avaient jamais pris de départ au lièvre...Il est claire que beaucoup ont été surpris et du coup ont paniqué ce qui a généré quelques casses...
Première solution, pourquoi ne pas soumettre une obligation de prouver une participation à une régate de rang 1 dans l'année avant de s'inscrire sur un Mondial?
Pour ce qui est des passages au bouées, il est vrai que c'était souvent chaud mais c'est aussi ce qui fait le charme de ce grand rdv, il est toujours possible de s'écarter pour éviter les contacts...
Les manches étaient longues, mais c'est aussi un Mondial, fallait s'y préparer, préparer les bateaux et s’entraîner...
En ce qui me concerne, il ne faut rien modifier dans la forme de cette course, sauf faire une petite sélection à l'inscription...
FRA 7529
T CUBE TEAM LR EN FORCE

jb dupont
Barreur International
Barreur International
Messages : 1560
Inscription : 25 déc. 2003 11:36
Localisation : Sofia
Contact :

Messagepar jb dupont » 30 juil. 2012 23:00

Sur la jauge :

Jauger les bateaux et les voiles quand il y en a près de 190 est un très gros boulot qui requiert beaucoup de monde et d'organisation.

4 jours plein pour les voiles avec deux demies journées supplémentaires ont permis d'en venir à bout ! Certes, on aurait pu faire mieux, mais si on respecte le cahier des charges, il demeure beaucoup de vérifications à faire.

L'idée d'avoir fait jauger beaucoup de voiles avant l'épreuve a permis de réduire le nombre de problèmes.

Au fond, idéalement, on ne devrait que controler que les voiles ont été jaugées et que les numéros sur les voiles corresondent au bateau qui coure (ce qu'un jaugeur ne peut pas faire lorsqu'il jauge une voile - il se contente de vérifier que les numéros sont correctement posés en respectant les règles ISAF (comme par exemple que les numéros sur tribord sont au-dessus des numéros sur babord)).

Si on procédait ainsi, alors le travail de vérification serait grandement réduit - on pourrait tout faire en une voire deux journées.

Sur le poids des bateaux, j'ai été surpris des écarts entre les pesées faites avant et celles qui ont été faites sur place. La pesée sur balance comparée à celle sous peson, est sujette à des écarts, selon que l'on avance ou recule le bateau - je l'ai trouvée moins précise - bien que beaucoup plus pratique à faire.

Sur le passage aux bouées :

Ce n'est pas ordinaire de devoir attendre son tour pour pouvoir se faufiler entre le viseur et la bouée de près - un embouteillage en pleine mer... c'est assez spécial - mais quand cela se termine avec des contacts... grrrrr!!!
Il n'y a pas de doute, un bord de 1,8 mille aurait été mieux approprié pour étirer la flotte - et faire moins de remontée au près, n'aurait pas fait de mal pour tenir dans les temps cibles (2 heures par manche).
S'il n'y avait pas eu autant de monde, le parcours était très bien dans ce format.

Sur le pre-mondial :

6 manches pour un pre-mondial - confondu avec le national français, c'est beaucoup... Je ne sais pas si le national devait être jumelé avec le pre-mondial - en 1999 le National s'était déroulé à Cavalaire (fusionné avec l'europa cup) du coup le pre-mondial avait consisté en quelques manches (4 je crois me rappeler) et c'était mieux pour se préparer au mondial.

Personnellement mon genou n'a pas tenu le choc et j'aurai du ne pas courir toutes les manches du pre-mondial pour tenir le coup ... Mais bon, on ne conçoit pas un format pour des seniors non plus !

Drapeaux français :

Les jeux olympiques venant de commencer, je me rends compte qu'en comparaison il n'y avait pas beaucoup de pavillons français ou de logos aux couleurs nationales à l'occasion de ce mondial - tee-shirt avec liseré bleu blanc rouge, casquette, autocollants... c'est un signe des temps sans doute.

Couverture multimedia :

Là on peut se dire que c'était top pour ceux qui sont restés à terre. Les jeux de Londres n'arrivent pas à la cheville des moyens mis en oeuvre pour notre mondial. SAP a fait les investissements qu'il faut, même si le système manque encore de fiabilité (des coupures de transmission, des gps qui cessent de fonctionner pendant les manches, etc...)

Dans l'ensemble une organisation très réussie.
jbdupont(at)cinquo.org
FRA 8885
FRA 01 (VRC)
Sofia (Bulgarie)
Courbevoie et Sarzeau (France)
Cercle de la Voile de Paris
CVSQ (VRC)

sabine dechauffour
Equipier de Ligue
Equipier de Ligue
Messages : 58
Inscription : 26 juil. 2010 21:32
Localisation : SNO Nantes

debrief mondial

Messagepar sabine dechauffour » 01 août 2012 19:00

J'ai trouvé génial de pouvoir courir sur un même rond avec les meilleurs coureurs du monde. Quel événement exceptionnel et enthousiasmant ! Il s'agit tout de même du plus gros mondial 505 de tous les temps !!! Il n'aurait pas pu se faire sans chacun de nous !

D'accord pour dire que les bords étaient trop courts et que la porte sous le vent était trop serrée, n'étalant pas suffisamment la flotte. Les premiers et les derniers n'étaient pas gênés, mais quel gros paquet au milieu avec les deux tiers de la flotte !

Les bateaux comités étaient mouillées trop près des bouées gênant le passage du gros de la flotte.

Je pense que tous les coureurs qui n'avaient pas de zodiac à dispo ont apprécié l'aperçu à terre plutôt que sur l'eau. Le comité a vraiment bien maitrisé la situation.
Personnellement je n'ai pas compris pourquoi il a fallu programmer le mondial la semaine ou la mer était basse à midi ?? Autant on ne peut pas prévoir la météo, autant connait les horaires de marée dix ans à l'avance si on veut. La semaine du prémondial avec la pleine mer à midi et des petits coefs aurait été beaucoup plus adaptée.

Concernant l'accueil des participants à terre, le pâtes à la SRR étaient vraiment les bienvenues et la tente SAP était top. J'ai bien aimé aussi le tractrac qui a permis aux accompagnants de vivre les courses en direct et qui nous permet encore de les revivre. J'ai adoré le défilé dans le vieux port. Dire que j'ai failli ne pas y aller !!!

Parcontre un zero pointé pour le cadre de la cérémonie d'ouverture sur le "parvis" du musée maritime qui en fait est un parking à côté d'une décharge. Ce n'était pas du tout à la hauteur de l'événement. J'ai trouvé désolant (voire indigne) d'accueillir des coureurs qui ont fait la moitié du tour du globe avec deux olives en guise de "cocktail dinatoire". Heureusement la compétition était au niveau !!

Bravo à Christophe Favreau qui a fait de magnifiques photos de tout le monde et qui s'est laissé contaminer par l'enthousiasme des compétiteurs.

à bientôt pour de nouvelles aventures....

Bises Sabine

jp
Barreur de club
Barreur de club
Messages : 83
Inscription : 05 nov. 2006 22:13
Localisation : st TROPEZ

Messagepar jp » 01 août 2012 22:07

Une super organisation pour un super mondial ! Merci à tous ceux qui ont bossé pour ça.
Sur l'eau, c'était un peu la zone au niveau du passage de bouées. Pour la bouée de près, même quand il y avait du monde, je ne crois pas qu'il y ai eu beaucoup de dégât matériel.
Pour la porte de portant, ce n'est pas la même histoire ! ceux qui sont devant sont déventés par ceux qui déboulent derrière et qui attendent le dernier instant pour affaler. Impossible de respecter les règles d'engagements même quand on veut le faire !
La bouée de gauche, dans le sens de la descente, avait plus de succès, ce qui me parait normal car quand tu te fais écarter de la bouée, il te reste la possibilité de virer et de te présenter tribord sur la flotte.
Ceci dit, il y a un paquet d'années, j'avais fait viseur pour les régates organisé pour les 75 ans du dragon. Plus de 260 bateaux sur la ligne, départ en ligne bien sur !
Le problème avait été traité autrement: Une très grande ligne de départ avec un bateau comité en milieu de ligne. Deux bouées de près et deux bouées de portant ! Pas de porte: ni en haut ni en bas.
Comme deux parcourt banane jumelés.
Mais il s'agissait de régates de prestige, pas sur que ce soit applicable sur des ronds officiels.
FRA 8687

Philippe Wolff
Barreur Ligue
Barreur Ligue
Messages : 123
Inscription : 10 oct. 2005 13:18
Localisation : Munster
Contact :

Messagepar Philippe Wolff » 02 août 2012 8:23

J ai 3 remarques :
1 - pour les changements de parcours : difficile parfois de lire le nouveau cap. Un affichage plus gran serait judicieux.
2 - ce n est arrivé qu une fois ( je crois la 3ème manche) : le cata VIP était mal placé à la sortie des bouées au vent . On est parti dans un lof qui s est arrêté brusquement par ce magnifique cata qui nous barrait la route. Résultat : 10 bateaux qui nous passent sous le vent. Mes excuses pour les noms d oiseaux adressés aux spectateurs sur le cata.
3 - un peu plus de sel dans l eau des pâtes de la SSR...

Sérieusement, un super mondial, mon 1er, Philippe (Blanchard), tu nous a manqué sur l eau. RV a Kiel.
FRA 8909

jb dupont
Barreur International
Barreur International
Messages : 1560
Inscription : 25 déc. 2003 11:36
Localisation : Sofia
Contact :

Messagepar jb dupont » 02 août 2012 8:31

Juste pour dire que j'ai été victime d'un lof surprise à la bouée au vent (le bateau sous le vent s'est mis soudain en travers de ma route) et que je me suis retrouvé plaqué sur le viseur - mon équipier a pris le bateau viseur dans les côtes et on a touché des deux côtés - sous le vent le bateau d'Eric qui a brusquement loffé (sans doute car il en a été contraint) et notre côté tribord qui a touché le comité au niveau du pont.

A noter que j'avais fait fasseyer les voiles pour ralentir et attendre mon tour car je ne sentais pas le coup, mais cela n'a pas suffit à éviter le choc - cela a simplement éviter les dégats car nous n'allions plus très vite.

Tout ça pour dire que si, il y a eu des contacts à la bouée au vent car la porte à la bouée au vent était beaucoup trop petite pour des bateaux qui arrivent lancées à 12 noeuds en paquets succéssifs - au point que l'on devait soit attendre son tour (!) soit passer au dessus quand c'était possible.
jbdupont(at)cinquo.org
FRA 8885
FRA 01 (VRC)
Sofia (Bulgarie)
Courbevoie et Sarzeau (France)
Cercle de la Voile de Paris
CVSQ (VRC)

Philippe VANDERSTEEN
Barreur International
Barreur International
Messages : 746
Inscription : 04 janv. 2004 12:02
Localisation : NALINNES BELGIQUE Près de la Plate Taille

Messagepar Philippe VANDERSTEEN » 02 août 2012 11:50

Que des superlatifs … !

Il suffit de voir les VDO de la SAP sur leur site ou YOU TUBE.
Beaucoup plus de monde que l'on croit ont suivi les régates en direct de chez eux en BEL, j'imagine qu'il en est de même pour d'autres nations.

Organisation sans faille, sponsoring extrèmement professionnel, nettement supérieur à ce qu’il se fait actuellement aux J.O. … Hélico, tracking GPS, 4 cadreurs professionnels avec les images EN DIRECT sous le chapiteau SAP sur des 48 pouces ultra plats, …

C’était je pense, des J.O. personnels pour beaucoup, dont moi !

Outre des nav’ au sein d’une flotte de 188 Cinquos dans laquelle si on n’a pas de vent frais, on est enfumé et on perd 60 places sur un virement, j’ai retenu :

Le niveau technique et tactique est époustouflant, si on est dans les 40-50 premiers, c’est nettement plus facile ( ça nous est arrivé dans les premiers près de deux ou trois manches ),

L’ambiance sur le parking est réellement bon enfant, tout le monde s’affaire à peaufiner les réglages, à lustrer les coques, bateau couché, rire, échanger, …

La parade des Cinquos dans le vieux port, avec commentaires de Michel Boiry sur chacun, 10.000 spectateurs et le drapeau géant de la classe sur une des tours….

Expo de vieux Cinquos des années 1955, …

Lors des days off, visite de l’Hermione très enrichissante, que du bonheur de repos, petite balade et resto, trêve physique, …

La parenthèse ( voir vdo sur site SAP ) où, avant la dernière manche, tous les GBR ont fait monter leur doyen ( 80 ans ) dans son 5O5 sur le parking et l’ont porté à bout de bras ( cinquo compris ) pour le déposer à flot pour sa dernière régate : beau à pleurer …

Les animations, les repas offerts, le free beer au retour des manches sans compter l’EXCELLENTE soirée de clôture, mêlée de nostalgie, humour, qualité de réception quant aux mets proposés en buffet, côtoiement des GRANDS du Cinquo, avec remise des prix en apéritif, ……

Magique quinzaine !

Pour les résultats, je visais dans les places à 2 chiffres. Mais je ne suis pas suffisamment apte à donner la puissance au bateau pour passer le clapot et certainement très piètre en tactique, surtout avec ce nombre de boats …
Nos meilleures places sont 124.
Mais, bon j’ai navigué 10 jours sur l’eau ( dont un day off ) et en suis ressorti en méga forme physique et morale, hyper fatigué physiquement ( tous les soirs dormir tard après petites fêtes ) et nerveusement.

C’est effectivement une aventure que l’on vit intensément et qui est certainement inénarrable …

Target suivant : le Nationnal Espoirs à TROYES, puis le Championnat de Belgique Open en septembre, avec sa désormais célèbre soupe à l'oignon.
5O5 WILL NEVER DIE !

BEBER
Equipier de club
Equipier de club
Messages : 35
Inscription : 26 mars 2008 17:42
Localisation : LA ROCHELLE

Messagepar BEBER » 02 août 2012 13:01

extrait d'un mail de Jacob Bojsen-Moller aujourd'hui:

Dear Bertrand,

"Thank you for all. You have been outstanding !!
This has been one of the best events I ever has sailed."

je garde la suite pour moi...c'est la facture des voiles.

Bertrand Loyal

Gero
barreur National
barreur National
Messages : 192
Inscription : 04 juil. 2005 11:41
Localisation : Aurillac (15)

Messagepar Gero » 02 août 2012 14:10

Je ne vais pas m’étendre sur ce qui a été top parcque la liste serait trop longue mais sur ce qui n'a pas été parfait...

La cérémonie d'ouverture et celle de fermeture n'ont pas été au niveau (surtout l'ouverture en fait). Mon seul élément de comparaison était le mondial l'an passé en Australie, et ils avaient été la tête et les épaules au dessus de ce que nous avons proposé cette année.
Le nombre de bateaux et donc de participants aux soirées était beaucoup plus faible et ceci explique probablement cela.

J'ai navigué avec Carter qui était le chef organisateur l'an dernier et qui donc connaissait toute les difficultés pour mettre un championnat comme ca sur les rails. La céremonie d'ouverture a été sa seule critique, il a été plutot impressionné par le reste!

Philippe Blanchard
Modérateur
Modérateur
Messages : 929
Inscription : 29 déc. 2003 11:52
Localisation : Strasbourg

Messagepar Philippe Blanchard » 05 août 2012 19:05

Un petit détail sur la jauge des voiles : certains équipages présentaient des voiles humides et salées.
Outre qu'il n'est pas agréable de manipuler ces voiles, les tamponner et les signer est sans espoir sur le sel ; il faudrait donc prescrire de venir avec des voiles rincées.
Cinquo un jour, Cinquo toujours
http://www.acal67.com/

olivier81
Equipier International
Equipier International
Messages : 498
Inscription : 30 janv. 2010 22:38
Localisation : réalmont
Contact :

Messagepar olivier81 » 05 août 2012 19:58

suite à ce mondial,justement au niveau de la jauge,ne serait il pas intéressant de faire un bilan sous forme de tableau des divers bateaux;de la coque en passant par le gréement,etc;et bien sur les poids des coques accastillées :wink: :wink:
ces détails peuvent être intéressants aussi bien pour les possesseurs de bateaux récents,que pour ceux qui comme moi (je ne suis pas le seul)restaurent où reconstruisent leurs bateaux :wink: :wink:
malheureusement,je n'ai pu venir (charges de travail et bateau pas terminé))ainsi que mon père (pb de santé),mais j'espère bien venir au prochain national :wink: :wink:
le voilier est le moyen le plus lent,le plus inconfortable et le plus humide pour se rendre dans un endroit ou l'on à rien à faire
parker FRA 6316
barat FRA 5339


Revenir vers « Règles de course - Jauge »