Le décés de Marcel Buffet

L'activité rétro c'est ici - Vous voulez un plan, une adresse, signaler un bateau en bois, connaître l'age de votre canot...

Modérateur : jf paget

jb dupont
Barreur International
Barreur International
Messages : 1564
Inscription : 25 déc. 2003 11:36
Localisation : Sofia
Contact :

Messagepar jb dupont » 23 août 2009 13:15

Parmi les innovations que Marcel a apportées au cinquo :
- Il y a la vitesse au près. Marcel m'a raconté comment il a avec son équipier, découvert qu'il pouvait faire planer le cinquo au près en relevant la dérive. Il a couru ainsi un championnat en Angleterre où les principaux concurrents de retour à terre cherchait ce qu'il avait mis dans son bateau pou raller si vite. En fait il s'agit d'une découverte accidentelle m'avait-il indiqué car son axe de dérive sur son bateau neuf n'avait pas été percé au bon endroit - il était trop avancé ; c'est alors que pour compenser il avait relevé la dérive et avait ainsi déposé tout le reste de la flotte un jour de bon médium de ce championnat.

- Le moment d'inertie. Pour réduire le tanguage, Marcel avait contacté Mr Lambolley (je crois qu'il s'agit d'un polytechnicien lyonnais féru de voile et intarissable sur le sujet) qui avait mis au point une méthode de mesure. Marcel a eu l'idée de construire un cinquo et de tester tous les jours au cours de la construction du bateau l'évolution du moment d'inertie de l'ensemble. Il a fait un tel bond dans la réduction du moment d'inertie de ce bateau (le BARAT dont Serge a parlé) qu'il tournait autour de tous les autres concurrents qui ont mis plus d'une saison à comprendre la raison et à copier le principe. Le test Lambolley est encore utilisé dans la jauge des coques de Finn aujourd'hui. Les étriers qui ont permis de mesurer le bateau au cours de sa construction sont au cercle de la voile de Paris aux Mureaux.

- Dernièrement, Marcel mettait au point des voiles pour le gros temps. Ce n'est pas lui l'inventeur sur cinquo, mais Paul Elvstrom qui s'en était servi pour un championnat du monde à La Baule au cours d'une manche qu'il avait remporté m'avait rapporté Marcel. C'est au cours du test de son jeu de voile à Lavacourt que Marcel a effectué l'une de ses toutes dernières sorties en cinquo en octobre 2008.

A ce propos Marcel m'a souvent indiqué que pour gagner un championnat du monde il fallait faire tout mieux ou à minima tout aussi bien que tous les autres concurrents - mais qu'en plus il fallait introduire une innovation sur le bateau qui allait faire toute la différence entre le vainqueur et les autres. A chaque World, depuis, je cherche à savoir ce que le vainqueur a fait de plus... en repensant aux propos de Marcel et souvent il y a bien cette différence.
jbdupont(at)cinquo.org
FRA 8885
FRA 01 (VRC)
Sofia (Bulgarie)
Courbevoie et Sarzeau (France)
Cercle de la Voile de Paris
CVSQ (VRC)

luxo
Moussaillon
Moussaillon
Messages : 8
Inscription : 13 juin 2006 15:37
Localisation : luxembourg

bonjour et au revoir

Messagepar luxo » 23 août 2009 20:57

Marcel nous a impressionés à notre première régate en 505 à la plate taille
en 2005. On ne savait pas qui c'était mais j'ai raconté à toutes mes connaissances que j'avais rencontré le champion du monde de 1959 50 ans plus tard, toujours naviguant! quelle énergie parée à gentilesse, accueil sympa et anecdotes.
un exemple à suivre! je lui souhaite bon vent , avec regrets
pierre kieffer - luxembourg

Louis Gibert 505 4276
barreur National
barreur National
Messages : 226
Inscription : 17 janv. 2004 15:46
Localisation : Antibes-St Laurent du Var
Contact :

Messagepar Louis Gibert 505 4276 » 24 août 2009 9:43

Ton secret bien communiqué était de ne pas fumer, de prendre le soir une soupe légère et de dormir tôt, avec touijours de l'humour . Tu nous manqueras.
:( :(
505,écoute au taquet, te mouilles le nez

Philippe Blanchard
Modérateur
Modérateur
Messages : 940
Inscription : 29 déc. 2003 11:52
Localisation : Strasbourg

Messagepar Philippe Blanchard » 24 août 2009 10:03

prendre le soir une soupe légère et dormir tôt, avec toujours de l'humour.
Pour ceux qui ont connu Marcel "sur le tard", je précise qu'il avait auparavant un sacré coup de fourchette. Il mangeait comme un adolescent, càd qu'il lui fallait plutôt trois rations qu'une. La bouteille ne lui faisait pas peur, des témoignages nombreux ne vont pas tarder à en attester.
Par exemple, son interview à Thalassa, encore du vivant d'Huguette, est resté dans les mémoires : "Pas de vin à la tireuse, que du cacheté !"
Dans l'avion qui nous emmenait en Australie en 1996, je revois encore ladite Huguette se pencher dans le couloir et héler le steward, le verre à la main, pour qu'il vienne le remplir de Champagne. Marcel préférait le rouge, ce n'est que dans ses dernières années qu'il s'est converti (avec beaucoup de modération) au blanc d'Alsace.

Quant au sommeil, c'est vrai, il ne tardait pas à se coucher ("Bon, mes amis, j'suis couché"). Il avait la chance de pouvoir tout oublier aussitôt au lit, s'endormait rapidement et disait dormir comme un bébé, la fenêtre grande ouverte.
N'empêche que le matin, à peine levé, il tapait vite fait un article pour le bulletin ; ce qui semble indiquer, à la réflexion, que s'il oubliait les soucis, il n'oubliait pas le Cinquo, même dans son sommeil !
Cinquo un jour, Cinquo toujours
http://www.acal67.com/

dolphinblue
barreur National
barreur National
Messages : 239
Inscription : 27 déc. 2004 19:39
Localisation : Rhône Lyon
Contact :

Messagepar dolphinblue » 24 août 2009 13:00

Il va bien nous manquer avec son don de soi, sa gentillesse, et surtout, son humour!!

Bon vent à lui là où il est



Xavier
Bière qui roule......n'amasse pas mousse!!!

ph.boite
Modérateur
Modérateur
Messages : 730
Inscription : 04 juin 2005 11:45
Localisation : Saint-Cloud

Messagepar ph.boite » 24 août 2009 15:29

Nous revenons du WORLD TEMPEST qui se déroulait à SPIEZ en SUISSE
Nous avons appris la nouvelle sur l'eau l'avant dernier jour à l'avant dernière manche qui était décisive pour remporter le championnat et il n'y avait pas beaucoup de vent.Regis et moi nous n'avions pas d'idée de quel coté serait l'adonnante .......et là nous nous sommes dit il serait passé où le beau MARCEL....Il fallait qu'on la gagne rien que pour lui
et là on a été IMPERIAL comme si il nous avait télécommandé de là où il est..............................ce World il est à toi je sais ce n'est pas en 505 mais avec tout ce que tu nous as appris il y a une part de toi dans ce championnat...Nous tous tu nous as impressioné par ton dévouement, ta volonté ,ta compétence ,ton humour, ton bazar dans le coffre de ta voiture, tu me manqueras..................
Dernière édition par ph.boite le 24 août 2009 17:09, édité 1 fois.

Philippe Blanchard
Modérateur
Modérateur
Messages : 940
Inscription : 29 déc. 2003 11:52
Localisation : Strasbourg

Messagepar Philippe Blanchard » 24 août 2009 15:50

Voici ce que nous dit Denys Vanier, qui ne court plus mais arbitre les régates. Il fut l'excellent équipier de Marcel dans les années 80.
"
LES MOTS ME MANQUENT !
Même s'il est loin le temps où j'ai eu la joie de l'équiper, 2 saisons + quelques piges en région parisienne pour le "fun" !
La dernière fois que je l'ai vu, on est tombé dans les bras l'un de l'autre ! la bise !
Ce week-end là, nous n'étions pas du même bord : j'étais jury chez l'ami Gachet avec une fête pour les 85 ans de Marcel qui tombait le week-end ! Ça, ça remue !
Ça faisait 10 ans que je ne l'avais pas vu !
Des échanges : mail, téléphone... de temps en temps, il m'envoyait une cassette d'un mondial et quelque revue de la classe en disant : çà, c'est pas la même chose !
Qui n'a pas fait de 505....... etc... Paul Elvström + Marcel dixit !
Et il a raison !
Le Cinquo ! Pas une balançoire, qui navigue par tous les temps, pas comme certains bateaux olympiques à coloration (ou connotation ?) australienne !

Des souvenirs !
La Baule Pâques 80, du vent qui rentre, et Marcel qui met son bonnet et me dit :
"Ecarte les pieds, y a pas de photographes !"
C'est la première qui me vient mais j'en ai plein d'autres !
 
Je ne sais pas quoi rajouter sinon la très classique, quand le vent monte :
"T'es au bal, faut qu'tu danses !"
Ou encore :
"Denys, j'ai vu la liste des inscrits. Y a du niveau, alors on va naviguer sans la remorque mais... avec le taud de dessous !"
 
En plus de çà, le nombre d'équipiers qu'il a formés, orphelins aujourd'hui ; je n'en connais que quelques noms et quelques mecs qui vont avec ! + tous ceux avec qui il a tout gagné !
 
Qui n'a rien appris techniquement avec ce mec ?
Je me souviens des retours dans la 504/505 avec les cahiers de réglages... des origines à nos jours !!!!
 
Je suis de tout cœur avec la famille 5o5 que j'ai quittée il y a bien longtemps ! mais je pense retrouver quelque énergie pour me suspendre de nouveau au câble d'un trapèze, même si dans mon dos vous avez agrandi le spi !
 
Je serai présent au salon nautique un week-end cette année en espérant croiser quelques potes de la classe, Gubri... and so on (c'est al Zheimer qui frappe à ma porte !)
 
Amitiés à tous ceux qui viennent de perdre un bien précieux.
Denys "
Cinquo un jour, Cinquo toujours
http://www.acal67.com/

Jean-Paul Lozouet
Barreur Ligue
Barreur Ligue
Messages : 109
Inscription : 18 nov. 2007 20:35
Localisation : Paris Lancieux
Contact :

Messagepar Jean-Paul Lozouet » 25 août 2009 12:10

Rentré le 16 août à Paris, j'ai rendu deux petites visites à Marcel dans sa chambre d'hôpital. Il a adoré les chocolats que je lui ai apporté et m'a offert, à la suite de mon compte rendu sur le festival de la voile à l'Ile aux Moines qu'il aimait tant, une ultime leçon vélique. Il m'a expliqué comment estimer la puissance à venir du vent thermique en observant la force et la direction du vent matinal. Son esprit était remarquablement clair et son moral serein.
Le lendemain, seuls Voiles et Voiliers et Voile Magazine ont retenu son attention parmi les journaux que je lui proposait...
Il nous manquera c'est sur, mais son exemple restera longtemps encore dans nos coeurs et nos esprits un moteur pour la pratique du bateau dont nous partageons la passion.
A bientôt sur l'eau.

ch.Silvestre
Administrateur
Administrateur
Messages : 776
Inscription : 02 janv. 2004 14:49
Localisation : 92

Antoine Lortat Jacob

Messagepar ch.Silvestre » 25 août 2009 19:02

Antoine et Marie Lortat Jacob s'associent aux hommages déjà publiés :

MARCEL

L’émotion, la tristesse, le sentiment de vide nous submergent et nous étreignent le cœur jusqu’à nous couper le souffle ; les anecdotes, la verve, la gouaille, le souvenir de l’enthousiasme infatigable de Marcel nous réconfortent.
Les évoquer c’est maintenir parmi nous, sa grande famille des cinquos, sa présence si revigorante ; passer un moment, un dîner avec lui était l’assurance d’une soirée réussie.
Ce qui m’a toujours étonné chez Marcel c’était sa disponibilité, sa gentillesse, sa modestie malgré un palmarès remarquable autant par son prestige que par sa durée car il est resté jusqu’au bout un sportif et un régatier déterminé.
En un mot, un Grand Monsieur chez qui l’élégance physique le disputait à l’élégance du coeur ignorant la mesquinerie et les sentiments vulgaires, nous a quitté.
Mais Marcel c’était aussi Huguette qui se fondait avec lui dans la même aura internationale.
Je me souviens du mondial 99 à l’ENV et de l’hommage qui lui a été rendu par tous les régatiers de toutes les nations présentes alors qu’elle venait de disparaître et des centaines de messages venant du monde entier.
Marcel eut du mal à surmonter cette absence et probablement n’y est il, sans le laisser paraître jamais parvenu.
Passé le temps de l’émotion et de la tristesse il faudra pour maintenir leur légende, écrire un livre jubilatoire sur la vie joyeuse et les histoires pittoresques de Marcel et Huguette inséparables complices à terre comme sur les plans d’eau, et je crois aujourd’hui réunis.

Antoine et Marie Lortat-Jacob

24/08/09

ch.Silvestre
Administrateur
Administrateur
Messages : 776
Inscription : 02 janv. 2004 14:49
Localisation : 92

Hommage à Marcel du YCGC par Claude Gachet

Messagepar ch.Silvestre » 28 août 2009 14:04

Le YCGC de Charavines Paladru rend hommage à Marcel, par la voix de Claude Gachet :


Un grand merci à tous de nous avoir prévenu et informé du décés de Marcel.
Le club YCGC de Charavines Paladru (Rhône-Alpes) ainsi que ses membres cinquocinquistes ont été remués et trés attristés par l'annonce du décés de Marcel. Il était dans notre club il y a deux ans; ce fut un régal pour tous ceux qui l'ont rencontré.
C'est un modèle, en même temps si prés de nous, qui s'en va. Pour ma part il m'a fait réver quand j'étais gamin; avant de devenir un ami. J'avais une ambition: naviguer jusqu'au même âge que Marcel. Mais ce coquin a placé la barre bien trop haut pour que j'ai la moindre chance d'y arriver.
Salut l'artiste...

Claude Gachet

Philippe Blanchard
Modérateur
Modérateur
Messages : 940
Inscription : 29 déc. 2003 11:52
Localisation : Strasbourg

Messagepar Philippe Blanchard » 28 août 2009 15:27

Sur l'unique photo de la cérémonie d'ouverture du Mondial de San Francisco, http://www.crayivp.com/505Worlds09opens/index.htm
on aperçoit Gilles Carvallo qui tient en berne le drapeau tricolore.
C'est qu'en effet la triste nouvelle avait été communiquée au St Francis Yacht Club par JBD, et une minute de silence devait être observée lors de la cérémonie.
Merci Gilles.
Cinquo un jour, Cinquo toujours
http://www.acal67.com/

Philippe Blanchard
Modérateur
Modérateur
Messages : 940
Inscription : 29 déc. 2003 11:52
Localisation : Strasbourg

Messagepar Philippe Blanchard » 29 août 2009 16:17

A la suite de mon mari, je voudrais reprendre la souris pour ajouter un petit mot à propos de Marcel.
J'ai lu tous vos messages avec beaucoup d'émotion et bien souvent j'ai dû me retenir pour ne pas confirmer ou même surenchérir.
Et puis, je viens de discuter avec Céline Maire qui est l'épouse de Charles, l'équipier de Philippe. Céline est infirmière et elle s'était occupée de la blessure au tibia de Marcel lors de sa dernière venue à Plobsheim. Nous avons évidemment évoqué la triste nouvelle mais aussi la dernière conversation téléphonique au cours de laquelle Marcel, malgré un ton étrangement serein, avait glissé quelques unes de ses plaisanteries favorites et Céline s'est écriée " Quelle belle mort ! Je suis très heureuse pour lui. " Cet avis est celui d'une infirmière expérimentée qui a longtemps travaillé dans un service de personnes âgées. Inutile, je pense, de vous donner plus de détails.
Marcel aura donc réussi sa mort comme il a réussi sa vie. " Du panache, encore du panache, toujours du panache ". La grande " Class " !
La Cinquocinq Class sans Marcel ne sera plus tout à fait la même !
Cinquo un jour, Cinquo toujours
http://www.acal67.com/

Pekul
Equipier de club
Equipier de club
Messages : 34
Inscription : 19 janv. 2005 0:24
Localisation : Paris

Messagepar Pekul » 29 août 2009 20:00

Au nom de la classe Fireball française, je souhaite vous présenter nos plus sincères condoléances après le décès de Marcel Buffet.

Peu d'entre nous connaissaient bien Marcel, mais sa légende n'était plus à faire. Nous le côtoyions sur les parkings de nos régates communes avec beaucoup de respect, en pensant tous : "J'aimerais bien être comme lui quand j'aurai son âge !". Sa performance à Ski-Voile l'année dernière ne nous avait pas échappé. Sa gouaille, son humour décapant et son sens de la pédagogie non plus.

Plus personnellement, je me souviens d'une journée de grosse baston à la régate de La Baule, en mai 2004. Sur la vingtaine de 5O5 présents, seuls 4 avaient fini la 2ème manche du jour. Et devinez qui était 4ème... ?

Une minute de silence a été observée à sa mémoire lors de la cérémonie d'ouverture du Mondial Fireball qui avait lieu cette semaine à La Rochelle.

Une vie de dériveur... Bravo l'artiste !

Martin Peculier
FRA 8683 - En CDD...

Pascal VIAUD
Equipier National
Equipier National
Messages : 69
Inscription : 14 avr. 2009 21:35
Localisation : LA ROCHELLE

Messagepar Pascal VIAUD » 30 août 2009 22:01

A toi, Marcel...


On te regarde tendrement
Toi, Marcel au cœur souffrant,
Tu tiens le monde dans tes mains,
Et tu souris au destin.

Tu parles toujours de soleil,
De régates, d’horizons bleus,
Rien ne sera plus pareil,
Tu viens de fermer les yeux.

Dors,
Toi qui rêvais,
Toi qu’on aimait,
On gardera
Ta ferveur du cinquo,
La chaleur de tes mots.

Doucement, dors,
Immense barreur,
Oublie nos pleurs,
On gardera
Le souvenir de ta joie,
Et la force de ton combat.

Comme une ombre s’évanouit,
Tu as quitté les plans d’eau,
Comme un sillage dans la nuit,
Jusqu’à ce lit d’hosto.

Mais reviens-nous
Pour rigoler un bon coup
De ton dernier bord de fou,
Tu nous étonneras toujours
Avec tes centaines de tours.

Dors
O nouvel ange,
Plane vers l’étrange
Qui t’attendait,
Que ton âme retrouve là-haut
Les caissons d’un blanc cinquo.

Doucement dors,
Toi qui rêvais,
Toi qu’on aimait,
On t’gardera
Bien serré tout contre nous,
Et te remercier pour tout.

Comme une étoile qui s’éteint,
Tu as rejoint ton Huguette,
Avec elle, le ciel est bien,
Tu peux lui conter fleurette,
Repose-toi, allez dors.

Bertrand Binon
Moussaillon
Moussaillon
Messages : 2
Inscription : 31 août 2009 15:50
Localisation : Isla de Margarita - Venezuela

Messagepar Bertrand Binon » 31 août 2009 20:07

Deux jours que je viens d'apprendre la nouvelle...
Deux jours que je n'arrive pas a y croire... et pourtant...
Deux jours que je n'arrive pas a ecrire un mot...
Me reviennent seulement les images de Marcel et Huguette en train de m'aider a "monter" le bulletin de la 505 Class dans ma cuisine... tout en se tapant de fameux canons... 29 ans deja...
(Me reviennent AUCUNE image de regates vu qu'il etait TOUJOURS devant le bougre !)
Je crois que nous sommes tous orphelins de ce grand bonhomme et je ne pourrais rien ajouter rien a tous les qualificatifs deja ecrits sinon de :
Marcel c'etait un Prince...
De ceux a qui on voudrait ressembler... mais nous sommes tellements petits...
Salut Marcel
Bertrand BINON
Si les cons volaient, il ferait toujours nuit...


Revenir vers « Cinquo-Retro »