Mes bailers fuient !

Ici le bricolage en général, les astuces à faire partager.

Modérateur : J P Noclain

jb dupont
Barreur International
Barreur International
Messages : 1492
Inscription : 25 déc. 2003 11:36
Localisation : Courbevoie
Contact :

Mes bailers fuient !

Messagepar jb dupont » 23 juil. 2018 14:48

Mes bailers fuient ! Comment les réparer ?

Après deux sorties par 5 nœuds de vent, j’étais très frustré car le bateau s’est rempli d’eau et on allait pas assez vite pour qu’il se vide. Bailer ouvert ou fermé, rien à faire…
Alors je me suis dit, allez au boulot on répare les bailers…
Faut-il en mettre des neufs ? Gros boulot en perspective pour enlever ceux en place et en remettre des neufs… mais pas impossible… je l'ai déjà fait.
Peut-on les réparer, sans les démonter ? Oui, mais cela dépend de l’état.
On a le plus souvent des bailers Andersen ou Elvstroem sur les cinquos -pour les autres je ne sais pas si la méthode peut s'appliquer. A vous de me dire si vous savez...

Il y a plusieurs cas de figure :
  • le bailer est légèrement endommagé au clapet par exemple et la fuite est limitée à l’arrière.
    Le bailer fuit par les côtés
    Le bailer est complètement tordu.
Dans ce dernier cas le remplacement est inévitable – il faut en acheter un en bon état et le remplacer ou ne remplacer que le corps en gardant la base (c'est beaucoup plus simple, car on évite l'extraction et le recollage).

Sinon, on peut le démonter et le réparer puis le remonter.

Les bailers sont composés d’une base collée à la coque et qui retient un joint de 5 mm d’épaisseur environ.
Ils ont un corps qui s’ouvre et se ferme doté d’un clapet mobile.
Ils ont enfin une poignée qui permet de l’ouvrir ou le fermer cette dernière est maintenue par une entretoise en plastique.
Si on enlève la poignée en l’écartant et qu’on la retire, on peut enlever l’entretoise en plastique et alors la partie mobile peut être extraite par le dessous de la coque en la faisant glisser un peu sur l'arrière et en la pivotant un peu. Il faut sur certains modèles légèrement tordre une patte qui empêche le bailer de s’ouvrir complètement pour le faire passer dessous.

Bailer démonté, on peut accéder au joint, en remettre un neuf si besoin. On peut aussi accéder au clapet et aux flancs que l’on peut éventuellement redresser s'il est tordu notamment aux coins infèrieurs - attention au cours de cette opération à conserver la légère courbure du clapet qui s'adapte au profil du corps.

On remonte le bailer dans l’ordre inverse aux opérations de démontage et on enduit le tout de vaseline par exemple.

Neuf fois sur dix, les fuites ont disparu ! Dans tous les cas elles sont considérablement réduites...

Avez-vous déjà fait cela ?
L’avez-vous fait autrement ?
jbdupont(at)cinquo.org
FRA 8885
Courbevoie et Sarzeau (France)
Cercle de la Voile de Paris

Revenir vers « Bricolages »