information pour achat d'un nouveau Cinquo

Discussions variées, échanges d'idées dans un cadre décontracté et convivial.

Modérateurs : Philippe Blanchard, J P Noclain, Elisabeth

Alexis 505
Moussaillon
Moussaillon
Messages : 2
Inscription : 22 nov. 2018 16:16

information pour achat d'un nouveau Cinquo

Messagepar Alexis 505 » 24 nov. 2018 18:45

Nous envisageons de changer notre 505 Rondar de 1994 pour un bateau plus récent, et quelques informations pourraient nous aider :
A-Les bateaux plus récents sont souvent équipés de dérive et safran « high aspect », ce terme signifie :
1-Uniquement un profil très étudié pour une meilleure pénétration dans l’eau
2-Une dérive longue
3- longue et au profil étudié

B- la dérive longue est-elle pénalisante pour une navigation sur petit plan d’eau et par petit temps (moins d’appui pour les relances en sortie de virement)? Est-ce significatif ? Le gain en trainée est-il significatif ?
Existe-t-il des dérives orientables courtes ?

C- Y a t-il une différence de performance, un problème particulier ou un vieillissement prématuré sur les différents modèles de 505: Rondar, Rondar/Pinnel, Rondar/Ovington ?
Les Rondar/jess sont-ils plus performants ?

D- Les nouveaux bateaux semblent souvent équipés d’une barre d’écoute plutôt que d’une tire arrière avec pantoire textile, pourquoi ce choix se généralise-t-il ?

Merci par avance

FDELISLE
barreur National
barreur National
Messages : 221
Inscription : 28 mai 2004 12:57

Re: information pour achat d'un nouveau Cinquo

Messagepar FDELISLE » 26 nov. 2018 9:24

Bonjour,
voici quelques éléments de réponse à tes questions. Elles sont pointues, aussi n'y a-t-il pas de réponse absolue, car tout est affaire de compromis.

A/ Deux types principaux de dérives équipent actuellement les 505 :
• les dérives "Classiques"
• les "High Aspect" (HA).
Ces deux types peuvent être orientables ou non.

Le ratio d'aspect d'une dérive est le rapport de sa longueur à sa largeur moyenne. Une dérive longue et étroite a un rapport d'aspect élevé (HA), tandis qu'une dérive courte et large, un faible ratio d'aspect.
Dans le cas des avions une aile HA génère une économie de carburant. Pour les 505, à défaut d'économiser du carburant, l'utilisation d'une dérive High Aspect crée en théorie une moindre résistance à l'avancement pour une surface antidérive équivalente.


Evolution des dérives High Aspect chez Waterat.
En bleu la comparaison de forme avec la Waterat classique. A noter les centres de pression situés plus bas pour les HA.

A retenir concernant les appendices de type HA :
• Trainée optimisée = moins de résistance à l'avancement en théorie.
• Centre de pression plus bas = bateau plus rapidement difficile dans la brise.
• Profils moins tolérants = garder la dérive verticale le plus longtemps possible.
• Nécessite un système d'axe sur ascenseur; éventuellement avec inclinaison vers l'arrière.
• Nécessite un système de contrôle de l'orientation.
Orientation :
Les dérives orientables Classiques ou HA s'orientent au vent de 1,5° à 3°.
Attention : il est nécessaire de supprimer l'orientation dès 12/14 noeuds de vent car alors la vitesse au près et la recherche du planning deviennent prioritaires par rapport au gain en cap. Egalement en dessous de 3 noeuds de vent l'orientation n'est pas souhaitable.

Méthodes pour contrôler l'orientation des dérives :
- Pour les dérives Classiques : légèrement remonter la dérive suffit car cela la bascule hors de sa zone d'orientation.
- Pour les dérives HA : installer un système de contrôle d'orientation qui permet à la dérive de rester parfaitement verticale sans s'orienter.

B/Voir ci-dessus

C/Il y a des différences entre les 3 types de bateaux que tu cites, mais pas sur le vieillessement. Les Rondar Pinnel et Jess sortent du même moule (excepté le pont). Les différences tiennent plutot au niveau de l'accastillage du bateau. Jess a son propre moule pour le pont et à titre personnel, je trouve qu'ils sont particulièrement bien étudiés du point de vue plan de pont (C'est normal j'en ai un). Les Ovington à partir de 2016 ou 2017 (je ne sais plus) bénéficient d'un nouveau moule qui apporte quelques innovations (De mémoire au niveau des caissons, de l'avaleur, du tableau arrière et de l'allongement de la ligne de flotaison - +1 ou 3 cm - a vérifier)

D/ De mon point de vue c'est une affaire de gout. En théorie la tire arrière est plus directe et permet de réguler la GV plus facilementet plus vite notamment dans la brise. La tire arrière demande ausi de s'habituer pour virer et empanner avec. La barre d'écoute est plus classique.Il faut garder à l'esprit que tout cela ne donnera jamais des gains supérieurs au fait l'aller du bon coté, au bon moment, donc ne pas trop se polariser sur ce sujet, à mon avis.
FRA 9068
François de Lisle

Dimitri
Equipier de Ligue
Equipier de Ligue
Messages : 41
Inscription : 12 juil. 2013 13:40
Localisation : Lannion, 22300
Contact :

Re: information pour achat d'un nouveau Cinquo

Messagepar Dimitri » 26 nov. 2018 14:58

je veux ajouter aussi que pour une équipe légère il faut orienter la dérive moins que pour une équipé lourde. Mais il est préférable de prendre une dérive orientable à l'angle maximale et mettre/coller les cales pour réduire l'orientation (on ne peut pas faire l'inverse).

Alexis 505
Moussaillon
Moussaillon
Messages : 2
Inscription : 22 nov. 2018 16:16

Re: information pour achat d'un nouveau Cinquo

Messagepar Alexis 505 » 27 nov. 2018 18:55

Merci beaucoup pour ces réponses claires détaillées et très instructive,
notamment ton explication des dérives HA, j'ai quelques doutes sur leurs utilisation sur petit plan d'eau avec de nombreux virements (nous naviguons souvent sur la Seine), les habitués du club de Seine Port qui naviguent avec ce type de dérive pourraient peut être donner leur avis.

FDELISLE
barreur National
barreur National
Messages : 221
Inscription : 28 mai 2004 12:57

Re: information pour achat d'un nouveau Cinquo

Messagepar FDELISLE » 28 nov. 2018 7:51

Tu as raison d'avoir des doutes. Si ta navigation se liite à la Seine, probablement qu'une dérive large et plus courte est préférable car elle accroche bien plus vite. En contrepartie elle génère davantage de trainée, mais pas sur que sur des bords courts, ce soit intéressant.
FRA 9068
François de Lisle


Revenir vers « Le club-house du 505 »