Vidéos : Mike Holt 5o5 Clinic

Les réglage et la technique pour maîtriser le 505. Posez ici toutes les questions qui concernent les réglages et les techniques de navigation. Communiquez vos tables de réglage et vos astuces.

Modérateurs : Eric, BASTIAN

ch.Silvestre
Administrateur
Administrateur
Messages : 623
Inscription : 02 janv. 2004 14:49
Localisation : 92

Vidéos : Mike Holt 5o5 Clinic

Messagepar ch.Silvestre » 17 oct. 2016 16:12

Pour ceux qui ont le Californien 8) très 'fluent',
des vidéos sur lesquelles Mike Holt donne son approche des réglages du 505.

Tous les thèmes sont abordés : quête, barres de flèche, réglage selon le vents, etc :idea:

Elisabeth
Barreur International
Barreur International
Messages : 857
Inscription : 17 févr. 2007 11:49
Localisation : Paris

Re: Vidéos : Mike Holt 5o5 Clinic

Messagepar Elisabeth » 18 oct. 2016 9:34

mince tu as trouvé cela ou?

je regarde ce soir!!!!
Elisabeth

jb dupont
Barreur International
Barreur International
Messages : 1373
Inscription : 25 déc. 2003 11:36
Localisation : Sofia
Contact :

Re: Vidéos : Mike Holt 5o5 Clinic

Messagepar jb dupont » 18 oct. 2016 22:03

C'est passionnant !
Il y a des passages vraiment très riches... notamment comment il barre dans la brise.
On retrouve cela dans le bouquin de Bethwaite sur la conduite du bateau.
Belle trouvaille que ces videos...
jb
jbdupont(at)cinquo.org
FRA 8885
FRA 01 (VRC)
Sofia (Bulgarie)
Courbevoie et Sarzeau (France)
Cercle de la Voile de Paris
CVSQ (VRC)

ch.Silvestre
Administrateur
Administrateur
Messages : 623
Inscription : 02 janv. 2004 14:49
Localisation : 92

Re: Vidéos : Mike Holt 5o5 Clinic

Messagepar ch.Silvestre » 20 oct. 2016 14:03

Jean Baptiste penses tu qu'il te serrait raisonnablement possible de transcrire les quelques éléments les plus significatifs de chaque vidéo et d'en faire un rapide résumé en français de manière synoptique :?: :idea:

Car personnellement je suis loin d'en avoir saisie toutes les subtilités :oops:

jb dupont
Barreur International
Barreur International
Messages : 1373
Inscription : 25 déc. 2003 11:36
Localisation : Sofia
Contact :

Re: Vidéos : Mike Holt 5o5 Clinic

Messagepar jb dupont » 21 oct. 2016 10:10

Il faudrait que je les regarde à nouveau... en attendant voici quelques points très intéressants que j'ai notés.

Haubans/Barres de flèches : Mike indique que le réglage des barres de flèches et notamment la longueur est extrêmement important. Il cite le cas où il manquait de vitesse et en en discutant avec Ian Pinnel celui-ci lui a indiqué de positionner les barres de flèches un trou moins loin (plus courte de 5mm) - Cela lui a permis d'avoir une vitesse phénoménale.

Il indique que les rails au niveau des haubans sont très efficaces dans la brise car le mât est bien mieux tenu en reculant les points de tire sur le plat bord.

Dans le petit temps, il dit que ce qui compte c'est la position par rapport à l'axe du bateau de la latte la plus basse. Il navigue avec un gréement plutôt lâche (peu de tension) et la latte sur l'axe du bateau. Pour cela il borde la bôme au-delà de l'axe du bateau de façon que la latte soit au-dessus de la barre dans l'axe du bateau.

Il explique que dans le petit temps c'est le barreur qui gère directement le foc pour faire respirer la voile. L'équipier qui est dessous ou au fond du bateau n'est pas en bonne position pour le faire alors que le barreur a une main libre et peut jouer sans arrêt avec le foc. Grâce à cette technique il va très vite dans les petits airs.

Il passe en revue le réglage de la cale de mât en indiquant que c'est le réglage le plus difficile à maîtriser. Il faut s'imaginer dit-il que la cale sert à positionner la hauteur du creux de la voile (ou de la torsion du mât) - il faut voir cela comme une bulle que l'on fait monter ou descendre. Dans la brise on fait descendre la bulle, dans le medium on la met au milieu, dans les petits airs on la monte en haut. La cale sert à placer la cambrure du mat à l'endroit voulu.

Dans la brise il évoque pas mal de sujets - dont un concerne la conduite du bateau dans les risées. Il dit qu'avant la risée, son équipier et lui font beaucoup de rappel y compris avec les bras en l'air de façon à avoir le bateau sur eux. puis il ouvre la voile et pointe en accélérant (car le vent apparent adonne du fait de la combinaison vent réel et vent vitesse), puis il borde et éventuellement abat un peu pour aller vite en pointant au maximum.

Autre point qu'il discute assez longuement concerne la gestion du hale-bas dans la brise. A partir d'un certain moment, contrairement à tout ce qu'on lit, il relâche le hale-bas pour détendre la tension de la chute de GV. En fait il prend beaucoup de cale, joue sur la tension de la GV le long de la bôme, et au-delà de 25 nœuds relâche un peu de tension de hale-bas. Toute la littérature qui dit le contraire fait que l'on ralentit dans la brise si on prend du hale-bas de façon excessive indique-t-il.

Il parle assez longuement de la dérive, mais rien de neuf - il faudrait que je revois ce passage. Il met la dérive en avant dans les petits airs, la recule pour garder l'équilibre au fur et à mesure où il prend de la quête. Le seul point intéressant dont je me rappelle est la technique qu'il utilise pour la relever ou la redescendre. Il y a une commande disponible pour l'équipier au trapeze qui vient se fixer sur la cadène des haubans et quand l'équipier remonte la dérive il donne un violent coup de barre pour soulager la pression de la dérive - il dit qu'ainsi c'est plus facile de manier la dérive que de "muler" sur le hale-bas !

Il passe en revue le réglage mât voile. Ce qui est intéressant c'est qu'il navigue aux Etats-Unis avec des Glaser et en Europe avec des Pinnel et qu'ils va vite avec les deux. Il semble les régler à peu près pareil hormis les barres de flèches. Il indique que pour régler le mât, il prend 2"5 de cambrure soit en tendant la drisse de GV 6 à 7 cms de flèche et qu'il maintient ce réglage quelque soit le vent (je veux dire cette cambrure).

Pour le reste, c'est du classique, des trucs que l'on a souvent détaillé sur le forum. Par exemple le fait de calibrer tout de façon homogène pour que si il met un réglage à 9, tous les autres réglages seront à 9. Je crois que certains utilisent des fils de couleurs - quand on est au fil jaune, tous les autres réglages sont au fil jaune par exemple. Très pratique et permet de changer de "gear" (=réglage) beaucoup plus rapidement.

J'en oublie sûrement un peu.... mais j'y reviendrai...
Dernière édition par jb dupont le 13 mai 2020 21:02, édité 9 fois.
jbdupont(at)cinquo.org
FRA 8885
FRA 01 (VRC)
Sofia (Bulgarie)
Courbevoie et Sarzeau (France)
Cercle de la Voile de Paris
CVSQ (VRC)

ch.Silvestre
Administrateur
Administrateur
Messages : 623
Inscription : 02 janv. 2004 14:49
Localisation : 92

Re: Vidéos : Mike Holt 5o5 Clinic

Messagepar ch.Silvestre » 21 oct. 2016 11:32

Merci Jean Baptiste, 8) 8)

l'approche du halebas au delà d'une certaine force est intéressante.
Voir comment barrer alors en conséquence.

jb dupont
Barreur International
Barreur International
Messages : 1373
Inscription : 25 déc. 2003 11:36
Localisation : Sofia
Contact :

Re: Vidéos : Mike Holt 5o5 Clinic

Messagepar jb dupont » 21 oct. 2016 15:42

Il indique que
Passé 25 noeuds, le hale-bas va tendre la chute et donner de la puissance au grément - certes c'est bon pour le cap, mais c'est au détriment de la vitesse et de l'équilibre du bateau. Il ne relève pas beaucoup la dérive non plus pour limiter dit-il le "drag" du foil qui freine alors le bateau.
jbdupont(at)cinquo.org
FRA 8885
FRA 01 (VRC)
Sofia (Bulgarie)
Courbevoie et Sarzeau (France)
Cercle de la Voile de Paris
CVSQ (VRC)

jb dupont
Barreur International
Barreur International
Messages : 1373
Inscription : 25 déc. 2003 11:36
Localisation : Sofia
Contact :

Re: Vidéos : Mike Holt 5o5 Clinic

Messagepar jb dupont » 13 mai 2020 21:00

Ayant passé un peu de temps à la maison ces derniers temps (vous devinez pourquoi...), j'en ai profité pour regarder à nouveau les videos de Mike HOLT, j'ai pris des notes que voici. Elle complète le résumé à chaud que j'avais fait à la demande de Christian Silvestre. Le premier post a été très lu - j'imagine que c'est dû à l'intérêt que suscite un tel sujet passionnant car il présente un point de vue novateur sur les réglages.


notamment les mesures (1ère video) :
- Drisse GV à 6,86 metres du pont - mesure prise avec juste la tension des haubans reprises (reprise du mou) et la cale libre de bouger.
- Quête à 7,84 mètres mesurés à l'extérieur du tableau arrière (25"9)
- mât placés à 3,07 metre du tableau arrière (centre de l'aiguillot du safran) (10"1) - il précise que tous ces essais en modifiant l'emplacement du pied de mât de quelques centimètres ne changent rien - en revanche il a choisi la position la plus en arrière qui permet de prendre suffisamment de quête dans la brise sans que l'arrière de l'étambrai ne gêne le mât.
Pour la cale il marque chaque position en cale libre de mouvement - puis il la règle sur l'eau de façon que le cintre du mât soit constant à 5 cms (2") - à l'exception du petit temps où il prend la cale tout en haut.
Selon lui, la cale ne modifie pas la quantité de cintre du mât, mais elle modifie la position du cintre le long du mât de la façon suivante - si la cale est en haut, le cintre est en bas, si la cale est en bas, le cintre du mât est en haut. Il imagine que la cale agit sur la voile comme une bulle que l'on fait monter ou descendre selon le réglage de la cale - bulle en haut - cale en haut, bulle en bas, cale en bas.
Son bateau étant calibré, l'équipage ne s'interroge sur les réglages que quand ils jugent qu'ils ne vont pas vite ou si le comportement du bateau est différent d'un bord sur l'autre - et là il modifie en conséquence la cale (si tout le reste est correctement positionné).

Réglage de la dérive (2ième video) :

Mike indique qu'il ne règle qu'assez peu la dérive en amplitude - juste pour équilibrer la quête prise. Notamment il fait remarquer que les dérives longues (high aspect ratio) fonctionnent très mal si on les met sur l'avant comme on faisait avec les dérives autrefois - car alors elle développe des turbulences (drag) importantes. Il ne positionne sa dérive en avant qu'exceptionnellement au départ par petit temps et si les circonstances rendent cela nécessaire. Sinon sa dérive est droite (à angle droit du bateau) dans le petit temps - puis légèrement incliné sur l'arrière selon la quête prise.

Le petit temps et la transition (3ième video) :
Mike règle son bateau avec peu de tension de hauban (loos) et cintre le mât avec cale en haut. Il juge que le bateau est trop pointu à barrer si l'étai est tendu dans ces conditions. L'étai étant mou, le cap n'est pas trop bon - il tend les haubans pour tendre l'étai quand l'équipier est assis sur le caisson au vent, pas avant.
La position de la latte du bas de la voile est selon lui capitale. Elle doit être au centre - et il amène la bome au vent pour obtenir celà.
Pour limiter les effets des coups de barre indésirables, il pose le stick sur le plat bord. Cela réduit les coups de frein.
La clé est de faire avancer le bateau coute que coute.
Pour la transition - assis sur le caisson, petit trapèze, Mike a une technique de travail au hale-bas. Quand l'équipier est assis il accèlére voile ouverte - dès que le bateau a accéléré il prend un peu de hale-bas pour faire monter l'équipier en petit trapèze. Il relache le hale-bas si l'équipier revient sur le caisson - en même temps quand léquipier est au trapèze il borde moins au centre.
Pour faciliter cela le barreur règle le foc pour le faire respirer sans arrêt. On gonfle le foc et dès que le bateau avance on le borde un peu - s'il ralentit on le rouvre, etc... et cela tant que l'équipier n'est pas assis sur le caisson au vent.

Le très gros temps (4ième video) :
Quand on a tout réglé pour le gros temps (dérive relevée, quête la plus en arrière possible, cale à fond, cunningham à fond, hale-bas à fond, foc écarté, les chutes vrillées), que fait Mike ?
Il relâche du hale-bas. Surtout pas relâcher la cale, indique-t-il, car cela va redresser le haut du mât et entraîner beaucoup de turbulence et ce ne sera pas rapide.
Et il relache un peu de bordure de GV.
Voici la façon dont il barre. Quand il voit la risée arriver, il choque la GV pour faire en sorte que le bateau soit plat voire contre-gîte. Quand la risée est sur le bateau, il choque encore un peu d'écoute de GV et il accèlere en lofant un peu (le vent adonne alors), puis il borde sa voile et abat un peu pour garder la vitesse et la gite, jusqu'à la prochaine risée. Cette façon de barrer est super rapide, d'autant plus si l'équipier tend les bras avant et pendant la risée.
Son hale-bas, son écoute de foc et son écoute de GV sont calibrés avec des marques bien visibles.

Les barres de flèches (5ième video) :
Cette partie aborde le réglage des barres de flèches. Mike indique qu'aux US il navigue avec un mât M2 et des voiles Glaser et qu'en Europe avec un mât Selden Alto et des voiles Pinnell - le règlage est le même et notamment pour les barres de flèche il a 155 mm de déflexion et une longeur de 410 mm pour ses barres de fleches. Or au cours d'un pre-mondial en europe par petit temps il allait super vite - puis la dernière manche le vent est monté et il s'est rendu compte que le bateau n'avançait pas. Ian Pinnell lui a conseillé de réduire d'un cran (5 mm) la longueur des barres de fleche pour aborder le mondial qui allait se dérouler dans la brise. Mike a réduit la longueur sans trop y croire et s'est aperçu que le bateau était une bombe dans la brise. Depuis il a un réglage de petit temps à 410 mm et un réglage de brise à 405 mm.
jbdupont(at)cinquo.org
FRA 8885
FRA 01 (VRC)
Sofia (Bulgarie)
Courbevoie et Sarzeau (France)
Cercle de la Voile de Paris
CVSQ (VRC)


Revenir vers « Réglages et techniques de navigation »